En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

ESPACE PARENTS

Les informations relatives aux épreuves et stages de CAP , BEP et BAC Pro

Par admin joseph-gallieni, publié le lundi 18 mai 2020 07:59 - Mis à jour le lundi 18 mai 2020 07:59

Certificat d’Aptitude Professionnelle, Brevet d’Etudes Professionnelles et BAC Professionnel

 

Je suis candidat au baccalauréat professionnel, ou au CAP, ou au BEP, ou à une

mention complémentaire, ou au brevet des métiers d’art (BMA) ou au brevet

professionnel (BP), les épreuves terminales de ces diplômes professionnels auront‐

elles lieu ? 

 

Les épreuves terminales sont annulées et remplacées par les notes (moyennes des moyennes

trimestrielles ou semestrielles) et évaluations obtenues en contrôle continu et consignées dans le livret scolaire ou de formation. 

 

Ces modalités s’appliquent : 

‐ aux candidats issus des lycées professionnels publics et privés sous contrat, apprentis et stagiaires

de la formation professionnelle dont le centre de formation, public ou privé, a reçu une habilitation

du ministère de l’éducation nationale à pratiquer le contrôle continu en cours de formation (CCF) ; 

‐ aux candidats individuels des établissements privés hors contrat, apprentis et stagiaires de la

formation professionnelle dont le centre de formation n’est pas habilité à pratiquer le CCF ; 

‐ aux candidats d’un organisme de l’enseignement à distance dont la structure de formation peut fournir un livret de formation. 

 

Comment seront évalués les candidats qui ne passeront pas d’épreuves terminales? 

 

Les épreuves seront validées sur le fondement des évaluations et du livret scolaire ou du livret de formation : le jury arrêtera les notes définitives à la lumière 

‐ des notes obtenues pour les enseignements généraux et les enseignements professionnels lors de

la dernière année de formation ; 

‐ des résultats aux situations de contrôle en cours de formation lorsque celles‐ci auront pu avoir lieu ; 

‐ des évaluations des périodes de formation en milieu professionnel ou en entreprise (rapport de stage rendu, visite en entreprise par le professeur tuteur, en cours de formation) ; 

‐ des autres éléments du livret (progression de l’élève, efforts relevés par le conseil de classe,

assiduité). 

 

Est‐ce que toutes les disciplines ont le même poids pour obtenir le diplôme ?  

 

Non, la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles obtenues dans chaque discipline a le poids de l’unité qu’elle remplace dans la certification. Ceci est valable pour les enseignements généraux comme professionnels. Les coefficients prévus par le règlement du diplôme professionnel demeurent.

 

Comment seront prises en compte les différences de notation entre professeurs ? 

 

Comme habituellement, un travail d’harmonisation interviendra, afin de respecter l’égalité de

traitement entre candidats. 

 

J’ai été malade cette année, et n’ai pas pu suivre une scolarité complète. Que puis‐

je faire ? 

 

Les candidats qui auraient été empêchés pendant une large partie de l’année et n’auraient pas de résultats inscrits dans leur livret scolaire se verront proposer par le jury de passer les épreuves au mois de septembre. 

 

J’ai déjà passé des CCF (contrôles en cours de formation). Est‐ce que je conserve ces

résultats ? 

 

Oui, les notes déjà acquises lors des CFF sont conservées. 

Si aucune épreuve n’a été organisée pour un CCF ou si je n’ai pas pu passer un CCF, l’évaluation est remplacée par la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles obtenues dans chaque discipline, complétées par les évaluations des périodes en entreprise. 

 

Comment seront prises en compte les PFMP dans l’obtention de l’examen ? 

 

Une fiche récapitulative des périodes de formation en milieu professionnel est présente dans le livret scolaire. Elle indique l’évaluation qui en a été faite par les professeurs en termes d’acquis des compétences attendues pour le baccalauréat. 

En cas de non réalisation de la totalité des semaines de PFMP initialement prévue, il faudra avoir réalisé : 

‐ a minima 5 semaines sur l’ensemble de la scolarité pour l’obtention du CAP en 2ans ; 

‐ a minima 3 semaines sur l’ensemble de la scolarité pour l’obtention du CAP en un an ; 

‐ a minima 8 semaines sur l’ensemble de la scolarité pour l’obtention de la mention complémentaire ; 

‐ a minima 6 à 8 semaines (soit, selon les spécialités, la moitié de la durée totale pour l’obtention du

brevet des métiers d’art) ; 

‐ a minima 10 semaines sur l’ensemble de la scolarité pour l’obtention du baccalauréat professionnel. 

 

Des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) pourront‐elles être

organisées à compter de la réouverture des établissements ?

 

Non, les  PFMP  sont annulées jusqu’à la fin de l’année scolaire.

 

Pour les élèves dans l’année d’obtention de leur diplôme (CAP, mention complémentaire, brevet des métiers d’art, baccalauréat professionnel) qui n’ont pas pu effectuer la totalité des semaines de PFMP prévues, une dérogation pourra être accordée par le recteur sur proposition du chef

d’établissement.

Les élèves de première professionnelle qui n’auraient pu effectuer la totalité des semaines de PFMP prévues pour le diplôme intermédiaire pourront également bénéficier de cette dérogation.

 

Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) qui n'ont pas pu

être mises en œuvre à compter du 15 mars 2020 en 1ere année de CAP ou en

seconde et première professionnelles de bac professionnel  doivent‐elles être

reportées sur l'année suivante ? Y aura‐t‐il une réduction du nombre minimal de

semaines de PFMP exigées pour les examens de la session 2021 du CAP et 2021 et

2022 du bac professionnel ?

 

Pour les élèves en 1ère année de CAP et pour ceux de seconde et première professionnelles qui n’ont pas pu effectuer tout ou partie de leur PFMP sur cette fin d’année, ces PFMP ne seront pas à reporter sur les années suivantes, compte tenu des emplois du temps annuels.

Néanmoins, pour l’obtention du diplôme, le candidat devra avoir atteint le minimum réglementaire fixé au code de l'éducation pour chaque diplôme (10 semaines pour le bac et 5 semaines pour le CAP). 

En outre, un accompagnement pédagogique des élèves concernés devra être organisé et mis en œuvre afin de renforcer les compétences devant être acquises en situation professionnelle.